La CGT lutte et gagne à Saint-Béat

Les cégétistes de l’entreprise  de Saint Béat ont entrepris une action d’envergure pour lutter contre le projet de la direction  de supprimer 7 à 8 postes qualifiés en licenciement économique. En effet, le groupe OMYA (ex OMG) prévoyait ces suppressions de poste sur l’un de ses 6 sites où il est implanté et plus précisément sur la commune de Mareuil. Solidaires, nos camarades ont organisé le blocage du site de Saint Béat et fait qu’ à l’heure actuelle, la direction a suspendu toute rupture de travail. Bravo, camarades!

Cliquez sur la photo!

Leave a Comment