La colère gronde chez les étudiants

La CGT était présente hier devant le lycée Bagatelle à Saint Gaudens pour soutenir la jeunesse lycéenne en détresse et en lutte. Actions prévues ce 6 mai à 9h30 devant le même lycée.

Les 2 représentants cégétistes des lycéens venus spécialement de Toulouse pour soutenir leurs camarades.

Posted in Non classé by JM Bernoville. No Comments

La fête du 1er mai célébrée

Environ 200 manifestants ce jour à Saint Gaudens pour célébrer la traditionnelle fête des travailleurs et lutter contre toutes les lois liberticides et antisociales qui défavorisent toujours plus le prolétariat dans le monde. Une pensée émue pour nos camarades agressés et blessés lors de la manifestation dans la capitale.

Voir le discours de l’UL CGT COMMINGES en cliquant sur: allocution 1er mai 2021

Posted in Non classé by JM Bernoville. No Comments

Tous ensemble le 1er mai! Rassemblement Place Jean Jaurès à 10h30 à Saint Gaudens

Le 1er Mai, journée internationale de lutte des travailleurs, sera un moment fort pour exprimer notre colère contre les politiques libérales et avec l’objectif de transformer la société.

Face au cynisme du gouvernement, les luttes qui se développent un peu partout prouvent que leurs politiques sont en échec et elles nous imposent de revendiquer, de lutter tous ensemble pour gagner des droits nouveaux. La période que nous traversons est l’occasion de nous mobiliser plus fortement sur nos aspirations afin de ne pas laisser seuls les libéraux décider de notre avenir. La question de l’emploi, des salaires et des conditions de travail reste tristement sans réponses satisfaisantes.

Pourtant un vaccin existe pourtant contre l’injustice sociale et certains de ces composants sont :

  • la réduction du temps de travail à 32 heures sans perte de salaire pour travailler moins, mieux, toutes et tous ;
  • un SMIC à 1800 euros ;
  • une autre réforme de l’assurance chômage avec l’ouverture de droits à toutes et tous, y compris pour les jeunes en recherche du premier emploi ;
  • une sécurité sociale professionnelle permettant un déroulement de carrière progressif quels que soient les aléas de la vie au travail. Pour une politique de l’emploi conjuguée à une autre politique salariale ;
  • un nouveau statut du travail, l’insertion comme thème de négociation collective, les situations particulières (handicap, sans papiers, migrants)…
  • un système de santé de qualité avec du personnel et des lits suffisants.
Posted in Non classé by JM Bernoville. No Comments

Actions pour la défense des Postiers

En ce premier jour d’ avril 2021, de nombreux élus (maires ,conseillers municipaux conseillers départementaux conseillers régionaux ,) l’organisation syndicale Sud, des partis politiques ,entre 170 et 200 personnes étaient présent devant la poste pour  dire non au démantèlement du service postal sur les territoires d’Aurignac, Cazères, Le Fousseret et Saint- Martory,

Plusieurs interventions des organisations syndicales dénonçant la mise à mal des services publics locaux (Poste, Impôts Hôpital, Energie, Education Nationale) ,et les élus ont exprimé un ras le bol de ces politiques sachant que seul le service public est garant de l’égalité de traitement des citoyens usagers.

Le représentant territorial de la poste a dû venir écouter les revendications des manifestants, et a essayer de justifier cette réforme sans convaincre personne.

Une réunion va être programmée par les directions avec les élus et les représentants du personnel afin d’entendre les arguments de chacune des parties; unanimement élus et organisations syndicales ont demandé un moratoire sur le sujet et l’arrêt de la restructuration.

Ce projet prévoit la suppression de 20% de personnel postier, avec des conséquences dramatiques dans la distribution du courrier, des diminutions d’heures d’ouverture des bureaux, des allongements de tournée et des conditions de travail qui vont encore se détériorer.

A tous les niveaux institutionnels et politiques les interventions continuant à se faire auprès des directions départementales, régionales et nationales, cet après-midi le débat s’est invité à la séance du Conseil Départemental ou un vœu a été déposé, la sous-préfecture suit attentivement ce dossier brûlant; diverses actions sont prévues dans les prochains jours.

Motion ul cgt


Posted in Non classé by JM Bernoville. No Comments

Campagne d’affichage

En vue des prochaines élections des représentants des salarié-e-s des TPE (Très Petites Entreprises) qui se dérouleront du 22 mars au 4 avril, la CGT s’est déployée de Saint-Gaudens à Luchon. Merci à Ginette, Pascal et Daniel pour leur dévouement.

À cause de l’isolement des salariés de TPE, il est parfois difficile d’avoir des informations qui remontent. En temps normal, ils appellent les structures syndicales, comme les UL et les UD. C’est encore plus vrai dans la situation actuelle, pour connaître leurs droits et avoir des informations en matière de protection sanitaire, de chômage partiel, de télétravail, d’arrêt maladie, de droits sociaux plus classiques…

Cela montre qu’il y a un réel besoin d’informations et on a d’ailleurs mis en place des « numéros verts » dans plusieurs régions, avec un vrai succès. Cela débouche parfois sur des contacts qui se prolongent et sur des adhésions.

La négociation d’accords nationaux interprofessionnels (ANI) est-elle particulièrement importante pour les salariés des TPE ?

Les salariés des TPE n’ont pas d’accord d’entreprise ni de représentation syndicale, donc tout se passe au niveau de la branche et, davantage encore, par des accords nationaux valables pour tous, quelle que soit la taille de l’entreprise, respectant la hiérarchie des normes, face la volonté patronale d’avoir des accords de gré-à-gré individuels.

Comment un syndicat comme la CGT peut agir sur le sort des salariés des TPE ?

Tout d’abord, il faut aller à leur rencontre et très concrètement, apporter des informations. Mais parfois aussi à l’employeur qui, bien souvent n’a pas de DRH, ni de conseiller juridique et ne connaît pas non plus les droits de ses salariés, les règles en matière de sécurité, salaires, heures supplémentaires…

Ça ne marche pas à tous les coups, mais on peut dans certains cas réussir à faire appliquer le droit du travail avant d’aller aux Prud’hommes. L’essentiel, c’est le contact et l’explication.

Comment la CGT agit avec les salariés des TPE face aux conséquences de la crise sanitaire ?

Il y a par exemple eu des mobilisations dans les remontées mécaniques, parfois sous des formes différentes que dans d’autres boîtes.

On a ainsi obtenu que des engagements de signatures de contrats saisonniers ou CDD soient tenus, ce qui ouvre, en attendant la reprise effective du boulot, des droits à chômage partiel. Notre démarche, c’est « informer, expliquer, faire des propositions, se mobiliser ».

Quels sont les grands enjeux de l’élection TPE ?

Il faut montrer aux salariés des TPE que cette élection leur permet au moins d’avoir des représentants qui prennent en compte leur situation spécifique. Aller à leur rencontre est de la responsabilité de la CGT.

Mais une élection d’une telle ampleur, avec près de cinq millions d’électeurs, doit aussi donner lieu à une campagne de communication de la part du gouvernement, avec des spots dans les grands médias, comme une campagne électorale « politique » à enjeu national. Tous les gouvernements – celui-là particulièrement, vu la considération qu’il a pour les organisations syndicales – mettent tout en œuvre pour qu’il y ait le moins de participation possible.

Cela vise à discréditer l’idée de l’utilité des syndicats. Mais plus encore, les salariés devraient bénéficier de temps pour voter, avoir des informations pratiques en amont… On pourrait même organiser, au lieu du vote par correspondance, un vote physique dans les mairies.

Quelles informations concrètes faut-il apporter aux salariés des TPE lors de la campagne ?

Cette campagne, malgré un public particulier, doit être comme les autres. Selon le secteur d’activité, la convention collective n’est pas la même.

Il faut donc s’adapter à leurs besoins, leur signaler aussi qu’ils élisent des représentants, qu’on n’appelle pas « délégués du personnel », même si ça y ressemble un peu, à l’échelle d’une région.

Enfin, porter les propositions de la CGT. Par exemple leur faire savoir que nous nous battons pour qu’ils aient droit aux activités sociales et culturelles, comme les salariés des entreprises disposant d’un CSE. On arrive à convaincre certains employeurs de dégager des fonds pour cela, dans leur branche.

Quel peut être le rôle de chaque adhérent de la CGT dans cette élection ?

Il est simple : tout le monde connaît ou croise des salariés de TPE, quand on va faire ses courses chez le boucher ou le boulanger, dans sa famille, dans ses relations…

Si chaque syndiqué convainc une ou deux personnes de voter et de voter CGT, cela fera un très beau score, presque 1,5 million de voix. Ce chiffre est important, mais pas démesuré, rapporté au nombre de syndiqués.

Tout le monde a la possibilité de mener la campagne CGT.

Posted in Non classé by JM Bernoville. No Comments

Les élections des représentants pour les salariés des « Très Petites Entreprises » (TPE) ont lieu du 22 mars au 4 avril 2021

« Voter CGT, c’est se donner le droit de faire valoir ses droits »

Salarié(e) d’une entreprise de moins de 11 salariés ou employé(e) à domicile, depuis 2012 vous pouvez voter tous les quatre ans pour désigner les organisations syndicales qui vous représentent, vous défendent et vous conseillent. En France, grâce à l’élection syndicale TPE, près de 5 millions de salarié(e)s des très petites entreprises et d’employé(e)s à domicile, qui n’ont pas de représentants dans leur entreprise ni de CSE (Comité Social et Economique), vont pouvoir voter pour être représenté(e)s, défendu(e)s et conseillé(e)s. Pour la région Occitanie, sur les 13 départements, cela représente environ 45000 salariés.

Quelles conditions pour voter ?

Vous pouvez voter si :

-au mois de décembre 2019, vous étiez salarié(e) d’une entreprise de moins de 11 salariés ou employé(e) à domicile, en CDI, CDD ou en contrat d’apprentissage ;

-vous avez 16 ans révolus à l’ouverture du vote, le 22 mars 2021 ;et ce, quelle que soit votre nationalité.

-Pour voter, il faut aussi être inscrit(e) sur la liste électorale. Mais il n’est pas nécessaire d’être syndiqué.

La liste électorale a été constituée à partir des données sociales déclarées par les très petites entreprises et les particuliers employeurs pour le mois de décembre 2019.

Suis-je bien inscrit(e) sur la liste électorale ?

Début janvier, chaque électeur inscrit sur la liste électorale a reçu un courrier avec :

-Toutes ses informations électorales : pour s’assurer qu’il va pouvoir choisir parmi les candidats qui correspondent à son profil.

-Ses identifiants d’électeur : pour se connecter sur son Espace électeur en ligne, vérifier son profil et consulter le programme de chacun de ses syndicats candidats.

Si vous avez bien reçu ce courrier, authentifiez-vous sur votre Espace électeur pour consulter vos informations personnelles et préparer le vote.

Si vous n’avez pas reçu le courrier, il y a deux options :

Vous n’êtes pas inscrit(e) sur la liste électorale

Vous êtes inscrit(e) mais votre adresse postale est incorrecte.

Posted in Non classé by JM Bernoville. No Comments

Rassemblement réussi à Aurignac

Les postiers en grève ont reçu le soutien d’une centaine de personnes ce matin. Une vingtaine de maires, le député, le conseiller général et le conseiller régional étaient présents.

Posted in Non classé by JM Bernoville. No Comments

Attaque d’envergure contre le service public postal en Comminges

Rassemblement samedi 20 février 2021 dès 9 heures à Aurignac.

Plus d’informations en cliquant sur les liens suivants : Pétitions Usagers Comminges (1) (1) et flyer USAGER COMMINGES

Posted in Non classé by JM Bernoville. No Comments

4 février 2021: Le droit au travail, un droit universel pour toutes et tous !

Des milliards d’euros d’argent public pour supprimer des emplois : c’est inacceptable !
Pour une politique de l’emploi conjuguée à une autre politique salariale, pour la sauvegarde et le développement des services publics.
Manifestation le 4 février 2021 place Jean Jaurès à Saint-Gaudens 14h30
Pour plus d’informations, cliquez sur tract unitaire 4.02 (3) et sur Communiqué de l’Intersyndicale 22 12 2020_0
Voir l’allocution du l’Union Locale des syndicats CGT du Comminges en cliquant sur allocution 4 février 2021
Posted in Non classé by JM Bernoville. No Comments

Pour la sauvegarde du secteur public de l’Energie

Journée de grève  des agents d’Enedis contre le projet HERCULE qui va démanteler gravement ce service public. Tract 28 janvier 21

Rassemblement demain 28 JANVIER  2021  à partir de midi au siège local d’ENEDIS.

11 rue de Marsoulas à SAINT GAUDENS

Posted in Non classé by JM Bernoville. No Comments